Quelques raisons pour lesquelles vous pourrez ne pas être retenu(e) pour un poste

Vous avez certainement déjà passé au moins un entretien où, à la fin vous étiez plutôt sûr(e) d’avoir convaincu votre interlocuteur. Mais à votre grande surprise vous recevez une réponse négative. Sachez que plusieurs éléments entrent en compte dans la décision de continuer ou non le processus de recrutement avec un(e) candidat(e).

Le budget alloué au poste
Votre prétention salariale peut être hors budget pour l’entreprise.

La disponibilité du candidat
Beaucoup de cadres ont 3 mois de préavis à respecter. L’entreprise peut être dans l’urgence et contrainte à recruter quelqu’un rapidement.

Le relationnel
Vous pouvez être la bonne personne en termes de compétences mais ne pas correspondre aux valeurs ou à l’image de l’entreprise. Ou alors on peut avoir un doute sur votre capacité à matcher avec les autres personnes déjà en poste.

Le projet professionnel en décalage avec la vision de l’entreprise sur le poste
A la question “où vous voyez vous dans 5 ans ?” Vous répondez par exemple “Responsable d’unité de vente” alors que l’employeur n’a pas l’intention de faire évoluer la personne qui occupera le poste proposé.

Les mauvaises références
Vous avez beau être le “perfect match” pour le poste, si en faisant un contrôle de références l’un de vos anciens employeurs ne dit pas que du bien de vous, cela peut conduire à un rejet de votre candidature. Il faut donc soigner vos sorties de poste le mieux possible.


Tout n’est donc pas uniquement question de compétences. Si vous essuyez un refus alors que vous étiez sûr(e) que c’était acquis, ne doutez pas spontanément de vos compétences ! Prenez le temps de demander les raisons du refus à votre interlocuteur.
Des fois un refus n’est pas une mauvaise chose, ça vous permet d’être libre pour rencontrer l’opportunité de votre carrière !