Cassez les codes, envisagez l’entrepreneuriat ! (Partie 1)

Se lancer à son propre compte n’est pas chose facile. Cela demande souvent plus de rigueur et d’énergie que la recherche classique d’emploi. Mais, même si ce n'est pas votre choix de départ (aujourd'hui il y a quand même une forte tendance à l'entrepreunariat spontané) après une longue période sans emploi, je vous conseille fortement d'envisager cette option.

Pourquoi souhaitez vous entreprendre ?
Dès le départ, posez-vous la question de savoir pourquoi vous souhaitez vous mettre à votre compte. La réponse doit être claire et objective parce qu’elle vous sera souvent posée, notamment par vos clients.

Est-ce fait pour vous ?
Ensuite, il vous faudra déterminer si c’est un mode de travail fait pour vous. Même après une longue période sans emploi, si ce n'est pas fait pour vous, renoncez y ! En fonction de chaque personnalité l’entrepreneuriat peut être une option ou non. On peut vouloir le devenir mais ne pas avoir l’âme d’un entrepreneur.

Quelles sont les qualités essentielles ?
La liste n'est pas exhaustive mais pour entreprendre, il est important voire indispensable d'être patient(e), organisé(e), rigoureux(se), créatif(ve), optimiste, rêveur(se), ouvert(e) d’esprit et tolérant(e) à la critique.

Comment entreprendre ?
Quel serait mon produit ? mon marché ? mes clients et mes concurrents ? Qu’est-ce qu’il me faut comme apport ?
Vous devrez vous posez ces questions et y apporter des réponses. Il vous faudra donc une étude de marché approfondie. Pour cela vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels.

Et la formation dans tout ça ?
Selon que vous êtes issu du secteur d’activité de votre projet ou non, il faudra penser à vous former. C’est très important d’avoir en dehors des aptitudes innées, des compétences certifiées sur le métier que vous voulez embrasser. Ce serait plus rassurant pour vos clients et pertinent pour votre image de marque.

Les démarches administratives
Quand vous êtes fin prêt, pensez à réaliser vos démarches administratives pour obtenir une existence juridique. Réfléchissez également sur le choix de la structure juridique qui est très importante pour la bonne tenue de votre activité.


Surtout, restez positif et réaliste ! Vous ferez face à des difficultés et dans certains cas à des échecs ; sachez que c'est dans ces moments que vous apprendrez le plus !