Bâtissez votre carrière, ne la subissez pas !

Chaque étape de l'évolution de votre projet professionnel est précieuse. Du choix de la formation au premier CDI en passant par vos choix de stages.

Même si vous n'avez pas une idée figée de ce que vous voulez faire dans votre vie, à chaque étape de votre processus de développement de carrière vous devez vous demander si vous êtes à la bonne place et si le métier que vous embrassez convient à vos attentes et à vos aspirations.

On est dans l'ère de la flexibilité, de la mobilité. Aujourd'hui, on a des possibilités de changer, de bouger, d'innover, de se réinventer chaque jour. Ne subissez pas vos échecs, il y a des possibilités de changer de voies, de se tromper, de revenir et de réessayer de nouvelles choses. Profitons-en pour faire ce pourquoi on a été formé et ce à quoi on aspire réellement.

Il est important d'avoir le métier qu'on a choisi. Il est important de faire le métier qui nous convient, cela nous évitera de faire des burn-out, d'être malheureux au travail, de faire un emploi qui ne convient pas à nos valeurs.

Réfléchir à sa carrière est certes rester dans une stratégie de développement perpétuel, mais ça nous permet de pouvoir savoir où on va, pourquoi on fait tel ou tel sacrifice. Cela nous permet également d'être plus relax, heureux sur notre poste de travail. On s'évite une charge de travail inutile parce que, quand on sait où on va, on a plus de facilité à accepter certaines concessions.

Alors ne restons pas un poste tout simplement parce qu'on se dit "mais est-ce que je vais pouvoir valider ma période d'essai ailleurs ?", "est-ce que je ne vais pas perdre mon ancienneté ?» ce ne sont pas les bonnes raisons. En faudrait se poser les bonnes questions : "est est-ce que je suis épanoui(e) sur le travail que je fais aujourd’hui ?", "est-ce que je suis à la bonne place ?", "est-ce que cette entreprise correspond à mes aspirations en termes d'évolution de carrière, de développement de compétence, etc. ?"

Si tel n'est pas le cas, il faudrait avoir le courage et la maturité nécessaire de se réinventer, de réfléchir à ce qu'on veut faire par la suite et de se lancer vers de nouvelles aventures pour éviter justement d'être écrasé(e) par sa carrière professionnelle inadéquate.

On ne devrait pas travailler par défaut, on devrait travailler par plaisir. Et travailler par plaisir vous permet d'avoir une carrière beaucoup plus épanouie. De vous lever le matin avec un peu moins de difficultés, d'endosser les difficultés de votre situation professionnelle beaucoup plus aisément. Attention, je ne dis pas que ce sera facile mais je suis convaincue que ce sera moins pénible pour vous.

Alors, allez-y ! N'hésitez pas, posez-vous les bonnes questions et prenez la bonne décision au bon moment.